Les paysages de la Vendée (6/6) : les Rivières

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

LES RIVIERES

La Vendée étant un département de climat océanique humide, de nombreux cours d'eau sillonnent ses terres. On notera les principaux : la Maine, la Vie, le Lay, la Vendée, la Boulogne, la Sèvre Nantaise, la Sèvre Niortaise, l'Yon (affluent du Lay) et la Mère.

 La Maine à Saint-Hilaire-de-Loulay

 La Vie à Saint-Gilles-Croix-de-Vie

 Le Lay à Péault
 Le Lay à Mareuil-sur-Lay-Dissais
 La Vendée à Fontenay-le-Comte
 La Boulogne à Rocheservière
 La Sèvre Nantaise à Saint-Laurent-sur-Sèvre
 La Sèvre Niortaise à Damvix
 L'Yon au Tablier (lieu-dit Le Piquet)
 La Mère à Vouvant

Les paysages de la Vendée (5/6) : les Forêts

cliquez sur l'image pour l'agrandir
LES FORÊTS

De nombreux bois parsèment le département. Cependant, seuls trois massifs peuvent prétendre au titre de forêt.

La plus grande forêt est celle de Mervent-Vouvant (5 518 hectares), à l'est et au nord de Fontenay-le-Comte. 

Elle abrite une extrême richesse d' espèces végétales. L'essence la plus présente est le chêne sessile.

 Une partie de la forêt vue depuis le village de Vouvant

Les deux autres sont la forêt domaniale des Pays-de-Monts et la forêt d'Olonne qui sont des forêts littorales de pins plantés sur des dunes.

Pins dans la forêt des Pays-de-Monts à Fromentine

La première totalise une superficie de 2 280 hectares et s'étend sur 25km entre Fromentine (La Barre-de-Monts) et Sion-sur-l'Océan (Saint-Hilaire-de-Riez).

Forêt des Pays-de-Monts à Fromentine

La forêt d'Olonne, située entre l'Océan Atlantique et les Marais d'Olonne, occupe plus de 1 000 hectares sur la partie nord de ce qui était autrefois l'Île Vertime.

Forêt d'Olonne

 Forêt d'Olonne vue depuis la dune

LES TYPES DE PAYSAGES : LE LITTORAL ET LES ÎLES, LES MARAIS, LA PLAINE, LE BOCAGE, LES FORÊTS, LES RIVIERES 

Les paysages de la Vendée (4/6) : le Bocage


LE BOCAGE

Le Bocage vendéen occupe la majeure partie du territoire vendéen. Il se situe sur la terminaison méridionale du Massif armoricain. Succession de champs entourés de haies, ce paysage est aussi propice à l'élevage.

Le Bas-Bocage comprend de nombreux cours d'eau régulièrement alimentés par les pluies océaniques, en particulier la Boulogne, la Vie et le Lay. Il est peu vallonné. 

Vues typiques du Bas-Bocage : 

 Champs entourés de haies et d'arbres à Nesmy

Givrand

 L'Hébergement

On distingue le Bas-Bocage (au centre et à l'ouest) du Haut-Bocage (à l'est).  En se déplaçant d'ouest en est, le relief devient de plus en plus vallonné et élevé.

 Sur la route des Herbiers, à Mouchamps, le relief devient vallonné 

Bazoges-en-Pareds

Le Haut-Bocage situé dans la région des Herbiers et de Pouzauges, est un pays granitique au relief fortement vallonné, entre la Sèvre Nantaise et son affluent la Maine.

Mortagne-sur-Sèvre domine la Sèvre Nantaise

 Mallièvre, une des communes du Haut-Bocage construites sur un éperon rocheux

Dans le Haut-Bocage, on trouve notamment les hauteurs du département, avec le Mont des Alouettes (232 m), Puy Crapaud (269 m) et Saint-Michel-Mont-Mercure qui, avec ses 290 m, se révèle être le point culminant de la Vendée. 

LES TYPES DE PAYSAGES : LE LITTORAL ET LES ÎLES, LES MARAIS, LA PLAINE, LE BOCAGE, LES FORÊTS, LES RIVIERES 

Les paysages de la Vendée (3/6) : la Plaine


LA PLAINE

Au nord du Marais Poitevin (en jaune sur la carte ci-dessus) se trouve la grande Plaine vendéenne, ancienne plaine sédimentaire calcaire sous-marine.

Les rivières Vendée et Le Lay la traversent, et parfois y débordent.

Cette bande de 20 km du Nord au Sud et de 70 km d’Est en Ouest, à cheval entre le marais et le bocage, est le grenier agricole de la Vendée.

Les activités principales sont la culture céréalière, le vignoble, mais aussi l’élevage. Selon les saisons, les cultures de la plaine changent de couleurs, jaune avec le colza et le tournesol, du vert intense au vert tendre avec le maïs, le blé en herbe, les pois, rouge avec le trèfle, et même bleu clair avec les pavots.

 Le Bernard

Les vignobles des Fiefs Vendéens ont obtenu l’appellation AOC en 2011. Ils s’étendent sur 5 zones distinctes, dont 2 sur la plaine : Mareuil, et Pissotte, (Vix sur le marais, Brem le littoral et Chantonnay dans le bocage).

 Vignes à Mareuil-sur-Lay-Dissais

Pour relier les deux grandes villes de la Plaine que sont Luçon et Fontenay-le-Comte, on emprunte la route départementale D949 au milieu de champs à perte de vue. On peut aussi traverser des villages aux noms explicites comme Sainte-Gemme-la-Plaine ou Saint-Aubin-la-Plaine.

 La rivière Vendée à Fontenay-le-Comte

 La cathédrale de Luçon

LES TYPES DE PAYSAGES : LE LITTORAL ET LES ÎLES, LES MARAIS, LA PLAINE, LE BOCAGE, LES FORÊTS, LES RIVIERES 

Les paysages de la Vendée (2/6) : les Marais

 

LES MARAIS

En Vendée, il existe deux grands marais : le Marais Breton-Vendéen au nord et le Marais Poitevin au sud. On peut y ajouter les marais salants, eux-aussi façonnés par l'homme, disséminés le long de la côte et sur l'île de Noirmoutier.

Le Marais-Breton-Vendéen, avec son habitat traditionnel appelé "bourrines" (maisons en terre avec toit de roseaux), se situe entre Challans et Beauvoir-sur-Mer.

 Bouin

 La Barre-de-Monts

Le Marais Poitevin s'étend sur tout le sud de la Vendée, le nord de la Charente-Maritime et le sud-ouest des Deux-Sèvres.

On peut distinguer le marais poitevin en deux types : le marais « desséché » à l'ouest et le marais « mouillé » (aussi appelé « Venise verte ») à l'est. Il est irrigué par la Sèvre Niortaise, la rivière Vendée et l'Autise.  

 Le marais "desséché" vu depuis Chaillé-les-Marais

Le marais "mouillé" au niveau de Maillezais

Les marais salants, façonnés par l'homme dès le 7è siècle, témoignent de l'intense activité qui régnait autour de la récolte du sel. Les principaux se trouvent sur l'île de Noirmoutier, à l'Île d'Olonne, Saint-Hilaire -de-Riez...

Les marais salants de l'Île-d'Olonne

LES TYPES DE PAYSAGES : LE LITTORAL ET LES ÎLES, LES MARAIS, LA PLAINE, LE BOCAGE, LES FORÊTS, LES RIVIERES 

Les paysages de la Vendée (1/6) : le Littoral et les Îles


LE LITTORAL ET LES ÎLES

On peut distinguer à l'ouest du département la Côte de Lumière avec deux types de rivages.

Le premier est sablonneux (Saint-Jean-de-Monts, La Tranche-sur-Mer, La Faute-sur-Mer...).

 La Faute-sur-Mer

 La Tranche-sur-Mer

 Saint-Jean-de-Monts

Le second est rocheux (la Côte Sauvage de l'Île d'Yeu, la Corniche Vendéenne de Saint-Hilaire-de-Riez, Brétignolles-sur-Mer, Saint-Gilles-Croix-de-Vie...). 

 L'Île d'Yeu

 Sion-sur-l'Océan (Saint-Hilaire-de-Riez)

 Brétignolles-sur-Mer

La côte vendéenne est délimitée par la baie de Bourgneuf (Beauvoir-sur-Mer) au nord et la baie de l'Aiguillon au sud qui sont deux vastes zones vaseuses prolongeant les marais.

 Au nord : le Port du Bec (Beauvoir-sur-Mer)

 Au sud : la Baie de l'Aiguillon-sur-Mer

Au nord-ouest du département se situe l'Île de Noirmoutier, reliée au continent par un pont mais également par le célèbre passage du Gois, chaussée submersible à marée haute la plus longue d'Europe. 

 Le passage du Gois

Au large, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest du continent, se situe l'Île d'Yeu dont le littoral se caractérise par des criques rocheuses et des falaises. La Vendée cumule ainsi environ 240 kilomètres de côtes. 

 L'Île d'Yeu

LES TYPES DE PAYSAGES : LE LITTORAL ET LES ÎLES, LES MARAIS, LA PLAINE, LE BOCAGE, LES FORÊTS, LES RIVIERES